• Compte rendu 28 juin

    Vous trouverez ci-dessous le Compte rendu de la rencontre du 28 juin ainsi que celui de l'atelier éducation.

    Compte rendu de la réunion du 28 juin 2014 du collectif aubagnais pour une transition citoyenne

    Encore peu de présents, plusieurs excusés.

    Initiative nationale 27 septembre

    Rappel, à la rentrée, une grande journée pour la transition citoyenne est prévue le samedi 27 septembre.
    http://www.transitioncitoyenne.org/27septembre2014-journees-transition/
    Décision de faire un événement ce jour là à Aubagne pour faire connaitre les projets portés par des citoyens ou des associations de notre territoire. Cet événement sera lié à la fête des AMAP mise en place par Alliance Provence le même jour. Il aura lieu sur l’esplanade De Gaulle.

    Pour le moment 8 stands sont prévus : Habitat groupé 13, Colibris, EcoRéseau, Action Vélo, Enercoop (avec la collectif Sortir du nucléaire), ACS (agglo consommateurs solidaires), La Nef (projet BioEstella ? ), L’atelier Education du collectif transition citoyenne.

    Pourraient nous rejoindre Projet Cuisine solaire, Terre de Liens, incroyables comestibles, ATTAC, projet monnaies locales, ...
    Chaque stand présentera un projet pour montrer la dynamique de la transition citoyenne.

    Une réunion est prévue le mardi 8 juillet à 19h au local d’Alliance Provence pour préparer le 27. Il faudra connaitre au mieux le nombre de stands pour notre collectif ce jour là.

    Faites nous savoir si vous voulez tenir un stand le 27 septembre si possible avant le 8 juillet.

    Atelier Education

    Compte rendu de l’atelier éducation du lundi 23 juin.
    Discussion sur le péri-éducatif mis en place par la municipalité.
    Il est décidé que l’atelier tienne un stand le 27 pour faire connaitre les projets menés par cet atelier et engager un travail d’environ 4 mois pour aboutir en janvier-février à des propositions à faire aux communes du territoire.

    Vous trouverez ci-dessous 2 contributions suite à l’atelier de la part de Chloé d’Envies Enjeux et de Claire

    1) Chloé

    Voici le résumé, tel que je l'ai compris de nos discussions de ce soir, (groupe éduca8on du collec8f transi8on citoyenne) qui pourrait être une base de texte de pé88on à faire tourner aux parents et/ ou enseignants au nom du Collec8f Aubagne en transi8on.

    Rappel du contexte na3onal :

    Vincent PEILLON a, il y a 2 ans engagé une réforme du rythme scolaire et ceci dans le but d'infléchir durablement les tendances lourdes de l’échec scolaire, du tri social et de l’exclusion.
    La répar88on du temps scolaire sur cinq jours est judicieuse si l'on se réfère aux spécialistes des rythmes tel que Claire Leconte.

    CeOe réforme vise à faire de l’Educa8on un enjeu partagé, mobilisateur de l’ensemble des acteurs éduca8fs, des parents, des collec8vités, des citoyens et des associa8ons. CeOe réforme est donc une occasion privilégiée, la première en son genre et à ceOe échelle, d'engager le dialogue et le travail entre l'école, les associa8ons partenaires, les municipalités et les parents.

    CeOe réforme prévoyait un espace de consulta8on qui permeOait de produire un projet éduca8f de Territoire (PEDT).

    page1image26344
     

    Constat du contexte Aubagnais :

    La mairie n’a que trop peu consulté les parents car si 28 conseils d’école extraordinaires ont été organisée, cela ne représente qu'un seul conseil par école. Conseil dans lesquels n'étaient présents que quelques délégués de parents d'élèves a qui il n'a été donné ni les moyens ni le temps d'organiser un plus large débat avec l'ensemble des parents.

    Ces derniers pourtant répondent massivement aux ques8onnaires qui leur sont envoyés mais dont la forme QCM limite fortement l'expression.

    Les acteurs de l’éduca8on.et les associa8ons d'éduca8on populaire n'ont à ce jour toujours aucune cer8tude d'être entendues dans leur volonté (ou non) à s'impliquer en tant qu'acteurs éduca8fs légi8mes.

    Par rapport à la réforme en général et à ceOe nouvelle proposi8on d’organisa8on, il est remarqué que :
    -­‐ Toujours aucune différence n’est faite entre les enfants de 3 ans et de 10 ans, qui n’ont fondamentalement ni les mêmes rythmes ni les mêmes besoins.
    -­‐ Que le besoin d’alléger la journée pour les enfants est oublié puisqu’on reste sur des journées de 6h d’enseignement sur 3 jours par semaine.
    -­‐ Que les familles en grande difficulté ne pourront pas inscrire leurs enfants sur ces temps péri-­‐ éduca8fs.

    Notre proposi3on :

    Aussi, nous souhaitons montrer que la société civile a des idées, et que ceOe réforme permet de tenir compte des différents acteurs si ces derniers sont acteurs des décisions.

    Le collec8f Aubagne, ville en transi8on appelle :

    • -­‐  Les associa8ons d’éduca8on populaire

    • -­‐  Les enseignants,

    • -­‐  Les parents d’élèves

    • -­‐  Et toutes les structures qui se préoccupent de l’avenir de l’éduca8on des citoyens de demain

      à signifier que nous tenons à construire ensemble un projet éduca8f de territoire qui nous ressemble, un projet qui permeOe de réaliser des ac8vités périscolaires de qualité pour le bien-­‐être des enfants.
      Nous demandons à être des partenaires de ceOe co-­‐éduca8on à laquelle ceOe réforme nous appelle.

      Le collec8f.

      Qu'en dites vous ?

      2) Claire

      J'ai récapitulé rapidement les constats que nous avons repérés :

      -­‐ au conseil municipal du vendredi 20 juin, M. Gazay a bien précisé que la ville suivrait la majorité émanant des enseignants et des parents d'école. donc le poli8que se désengage des décisions qui organisent la vie de l'école (qui sera garant des besoins et du rythme de l'enfant ?). le PEDT est reporté au conseil municipal du vendredi 11 juillet

      -­‐ à ce même conseil municipal, il est dit qu'une subven8on de 400 000 € sera versée aux AIL qui ont remporté l'appel d'offre pour la ges8on et l'organisa8on des CLEA et du PEDT (raison : solu8on la plus économique)

      -­‐ un sondage a été réalisé dans les conseils d'école. plusieurs sources (parents d'élèves sur Aubagne) confirment que seuls les délégués des parents d'élèves ont été entendus mais dans un labs de temps trop court pour pouvoir consulter l'ensemble des parents. lourde majorité opte pour l'aménagement du vendredi balayant du revers de la main les rythmes de l'enfant

      -­‐ l'aménagement des rythmes de l'enfant à l'école s'est vola8lisé des débats

     

    -­‐ une pé88on existe déjà à l'ini8a8ve des délégués des parents d'école mais le manque d'informa8on auprès des parents rend stérile tout débat

    Je ne connais pas le texte de la pé88on qui a commencé à circuler. Je crois qu'il faut réunir nos forces avec les délégués parents d'élèves autour de ceOe ini8a8ve.
    je ne vois pas l'intérêt d'une pé88on à par8r de septembre, autant aOendre l'heure des bilans.

    Dernier commentaire perso : j'ai toute confiance en l'asso des AIL qui ont remporté le marché parce qu'il ont (je suppose) une importante équipe de bénévoles. En soi, cela ne me choque pas que la ville délègue le recrutement des intervenants à un seul interlocuteur pour des raisons économiques et de facilité d'organisa8on. Les AIL sont à l'écoute des projets sérieux et de qualité. Pour les intervenants qui bossent déjà avec eux et que je connais, leurs salaires sont à la hauteur de leur exigence.

    Divers

    Une boutique de vente d’Emmaüs s’est ouverte face à la gare d’Aubagne

    Fin octobre aura lieu le salon Artémisia à Marseille, se renseigner sur les conférences pouvant nous intéresser.

    Il est projeté un WE aux Amanins (voir les Colibris pour plus de renseignements) à l’automne (?)

    Prochaine rencontre :
    Samedi 30 aout 9h45 vie associative