• Compte Rendu 22 février

    Compte-rendu de la 2e réunion du collectif pour la Transition Citoyenne d’Aubagne.

    Samedi 22 février

    Nous étions encore une bonne trentaine, samedi 22 février, à nous réunir autour duCollectif pour  la Transition Citoyenne d'Aubagne. Un évènement organisé grâce à EcoRéseau des Pays d'Aubagne. 

    Une trentaine de personnes, dont beaucoup de nouvelles têtes, étaient présentes, ce qui porte aujourd'hui à 50 le nombre de citoyens du Pays d'Aubagne s'étant déplacés sur l'une ou l'autre de nos réunions. 

    Après un rapide tour de ronde où chacun a pu se présenter, les participants se sont répartis autour de quatre grands ateliers de projets : 

    - Un atelier Agriculture/Jardin, avec l'objectif principal d'investir les jardins, les balcons et les rues des communes de nourriture à partager, dans l'esprit d'Incroyables Comestibles.

    - Un atelier Education, autour du projet de faire des propositions à la Mairie pour occuper les temps périscolaires.

    - Un atelier Déplacements : projet de proposition d'une ligne 8bis "La bouilladisse/ Les Paluds".

    - Un atelier Recyclage, avec le projet de monter un stand "Réparons ensemble" à l'occasion de la prochaine Gratiféria.

    Des ateliers enrichissants et fructueux qui ont donné naissance à des actions concrètes. Nous vous ferons suivre prochainement les comptes-rendus détaillés de chacun des rapporteurs.

    Prochaine rencontre (à confirmer pour le lieu) samedi 5 avril à partir de 9h.

     

    Changement  : Notre troisième rencontre aura lieu le samedi 12 avril

     

    Compte-rendu des ateliers du 22 février

    Recyclage et traitement des déchets

    Rapporteur: Sabine GEROSSIER sabine.gerossier@live.fr

    Après avoir fait le tour de tous nos projets et toutes nos sensibilités personnelles, nous avons abouti à la réflexion suivante: avant de jeter on peut réparer. Il est donc aussi important de montrer aux gens que l’on peut réparer et peut être plus encore de leur montrer que eux peuvent le faire. L’expérience des “repear café” à l’étranger à été prise comme inspiration.

     

    Il a donc été envisagé de créer un premier stand lors de la “gratiferia” de mars où nous proposerions aux visiteurs de venir avec leurs biens cassés ou usagés pour leur montrer comment leur donner une nouvelle vie. Sachant que lors des discussions il est apparu important que ce soit le propriétaire du bien qui répare et non le bénévole.

     

    Le stand REPARONS ENSEMBLE: Un tel stand nécessite peu de matériel (table et chaise ainsi que le petit matériel des bénévoles) sachant que nous ne pourrons pas utiliser d’électricité lors de cet évènement. Mais nous pouvons proposer dès maintenant (sous condition de la date) un bénévole en couture et chercherons d’ici la “gratiferia” des bénévoles pouvant intervenir dans d’autres domaines.

     

    Transport 

    rapporteur: Pierre ADNOT - Souris Roq verte <contact@facili-tice.net>

    Nous avons d'abord discuté de l'ensemble des sujets d'améliorations possibles :

    - une ligne des bus de l'Agglo '8 bis' qui pourrait être ajoutée entre La

    Bouilladisse et la zone des Paluds, pour desservir les 2 zones commerciales et

    des correspondances importantes (travail aux Paluds ou déplacement vers Aix,

    sans passer par Aubagne)

    - la journée 'partage de la rue' organisée prochainement par l'association

    Action vélo

    - la desserte fine des arrêts de ligne de tram -train de Valdonne en vélo et

    pour les piétons

    - le projet de gratuité de l autoroute A52 qui contourne Roquevaire et qui

    limiterait la pollution par les gaz d'échappement aux abords des rues

     

    Ensuite, nous avons choisi d'organiser l'action ligne '8bis' ainsi :

    - écriture d'1 courrier à l'Agglo pour évoquer cette ligne et d'autres

    améliorations souhaitées lors du prochain comité des usagers des bus de l'Agglo

    - établir une enquête d opportunité et une liste des arrêts utiles au plus grand

    nombre

     

    Agriculture urbaine 

    Rapporteur: Brigitte achambon@neuf.fr

    Projet : journée « Incroyable Comestible », projet monté par Annie Pantin, qui malheureusement animait un autre groupe

    Le but de ce projet qui fait l’unanimité, fut très animé et très instructif. De nombreux points furent soulevés : 

        •    Informations (investir l’esprit avant la rue), communication

        •    Faire adhérer à l’idée, interpeler les gens, les sensibiliser

        •    Envisager des endroits à investir

        •    Echanger son savoir, ses pratiques

        •    Echange de semences, plants, …etc.

        •    S’appuyer sur l’existant

        •    Commencer « petit »

     

    Idées retenues : 

        •    Les jardins partagés

        •    Adopter une plante

        •    Mobiliser les parents par l’intermédiaire des enfants (vecteur de communication)

        •    Perma-culture (session d’une journée) 

        •    Pour la journée « Incroyable Comestible », récupérer des bacs (Recup’) avec support d’info à proximité pour explications 

        •    Trouver des lieux (hôpital, écoles, carrefours, rond-point, …etc.)

    La réunion s’achève, les idées qui s’en dégagent : 

    Réalisation ponctuel :

        •    journée « Incroyable Comestible », (le 4 mai semble être la journée IC nationale)

    Projet à long terme et ambitieux et éducatif : 

        •    Organiser une journée/session de formation « jardiner autrement » (perma culture, …)

        •    communication, sensibilisation, et  la formation des  jardiniers du dimanche et peut-être entreprendre la création d’un « potager urbain » (jardin pédagogique dans l’esprit Colibris) 

     

    Education

    Rapporteur: Fabienne, fabienneguilbot@yahoo.fr

    Le constat :Beaucoup d’enfants en échec scolaire, de plus en plus jeunes, Une école qui sélectionne dès le plus jeune âge, qui prépare les enfants à la société de compétition et d’excellence telle qu’elle est actuellement en France, Des enfants qui ne s’épanouissent pas dans l’univers scolaire, qui n’ont pas l’opportunité de se construire et devenir eux-mêmes

    Les questions :Comment faire pour que l’école s’adapte à l’enfant, et non l’inverse ? des outils existent, notamment dans les pédagogies dites alternatives (Montessori, Freinet, Steiner) mais aussi des outils universels (CNV, bienveillance…). Il faudrait que ces outils soient diffusés au sein des éducateurs (professionnels et parents) et cela repose beaucoup sur la psychologie du changement et de la démonstration.

    Les besoins sont grands dans toutes les tranches sociales et générationnelles mais une entrée par l’éducation des plus jeunes enfants avec comme objectif le développement de leur capacité de réflexion et d’adaptation, la confiance en soi, et le respect (de soi et des autres, esprit d’ouverture, apprentissage de la différence) semble primordial. L’important est de lancer une action sur la durée, pour des résultats.

    Faut-il d’abord mettre en œuvre des projets alternatifs, c’est-à-dire en marge ou à côté de l’école, car trop difficile de « bouger le mammouth », ou bien faut-il réfléchir à une façon d’intégrer de nouvelles formes de pédagogies au sein même de l’école ? C’est important de semer des petites graines, mais il faudra certainement penser à des projets alternatifs car fort immobilisme interne. On risque d’être déçu de ne pas avancer.

    Le nouveau rythme scolaire à la rentrée ne représente-t-il pas une occasion idéale pour proposer des ateliers pédagogiques alternatifs par des intervenants professionnels qualifiés ? oui, c’est une occasion à saisir.

    Premier objectif retenu :

    Intégrer la réflexion sur les nouveaux temps périscolaires qui se mettront en place à la prochaine rentrée (tranche 15h45 – 17h30) Souhait de proposer d’une part, des formations aux animateurs et d’autres part, des contenus et outils.

    Stratégie :

    Il est nécessaire d’intégrer la période de concertation qui s’ouvrira après les élections : du mois d’avril à fin août.

    NB : Actuellement, du fait des prochaines élections municipales, les élus ne se prononcent pas, et le temps de concertation lancé par la municipalité en octobre dernier est suspendu. Les différents services de la mairie (Education, Sport, Vie associative, Social, Culture) travaillent à l’étude et l’analyse de différents scénarii pour mettre en œuvre la réforme des temps scolaires à la rentrée 2014 (conformément à la loi de refondation de l’école). Le temps de concertation avec les administrés reprendra en avril. Les associations (lesquelles ???) sont, elles, impliquées auprès des services municipaux pour travailler sur les contenus des temps périscolaires.

    Les actions à mettre en place :

    1 Ecrire un courrier à la mairie d’Aubagne, au nom du collectif, pour leur demander d’intégrer des animations spécifiques (qui portent les valeurs de bienveillance et de développement de l’individu) pendant le temps périscolaire sur toutes les écoles de la ville : Ateliers pratiques de pédagogies alternatives, Ateliers de jeux coopératifs, Ateliers de clown / théâtre / expression artistique (expression corporelle, jeu et improvisation). 

    Et surtout pour leur demander de favoriser le renforcement des compétences des personnels qui encadreront ces temps périscolaires par la proposition de formations aux techniques et outils de CNV, bienveillance,… (cela nécessite au préalable de recenser les axes de formations, outils et techniques et les personnes ressources)

     

    2 Il faudra certainement identifier un référent du groupe qui sera en relation avec les responsables municipaux en charge de l’éducation, et les responsables des établissements scolaires

     

    3 Repérer les dates importantes dans le calendrier proposé pour la concertation et s’organiser pour y être présent et pour que nos propositions soient présentées et discutées au cours de toutes les réunions de concertation qui seront organisées dans la ville.

    Prochaines date du calendrier de la concertation : 7 mars : réunion de la mairie avec les intervenants artistiques : Claire souhaite demander à la mairie qu’elle propose une formation pédagogique adaptée aux enfants

    Prochaine réunion du groupe de travail : Date à définir : samedi 15, 22 ou 29 mars de 10h à 12h. Lieu : un café en ville si la Maison de la Vie Associative n’est pas disponible.

     

    Autres éléments discutés en rapport à la thématique :La possibilité de travailler sur un projet d’accueil des enfants à la ferme des Jonquiers (Hauria et Olivier Pourtal, AMAP du figuier)